Apprentissage

Il convient de bien distinguer entre l’apprentissage initial des langues et celui des techniques qui permettront de les utiliser.

L’apprentissage initial

http://www.ef.com/US/misc/forms/lesson/default.asp?loc=12&prod=AP

 Leçon d’anglais gratuite, par courrier électronique

http://www.travlang.com/languages/

Apprenez une langue étrangère avant de voyager

 http://secure.worldlanguage.com/world/banner/index.cfm?langscanid=0

Matériel didactique pour apprendre les langues.  

http://www.ef.com/US/misc/forms/lesson/default.asp?loc=12&prod=AP

Apprenez un peu d’anglais gratuitement, chaque jour

L’apprentissage des techniques

 

http://www.univ-paris3.fr/esit/

Ecole supérieure d’interprètes et de traducteurs, ESIT, Paris. Notre premier choix au monde, mais pas facile, pour les meilleurs.

http://www.isit.icp.fr/

Institut supérieur d’interprétation et de traduction, ISIT, Paris. Une école qui a beaucoup progressé depuis une dizaine d’années. Privée, mais très loin du coût des écoles privées américaines.

 http://www.unige.ch/eti/

Ecole de traduction et d’interprétation, ETI, Genève. Excellente réputation.

 http://www.miis.edu/

Monterey Institute of International Studies, MIIS, Monterey, Californie, USA. Privée et coûteuse (plus de 20.000 $ par an, rien que pour les frais de scolarité; de plus, la région de Monterey est une des plus chères des USA (notamment l’hébergement: il est difficile d’y trouver à l’achat une maison à trois chambres pour moins de 600.000 $!!! ). De façon générale, si votre langue maternelle (langue A) est l’anglais, il est préférable d’étudier dans le pays de votre langue B (langue étrangère). Ainsi, un Américain qui étudierait dans une école d’un pays francophone continuerait d’améliorer sa langue B tout au long de ses études. Monterey n’est pas l’endroit idéal pour améliorer ses connaissances de français, d’allemand ou de russe. C’est une petite ville, ce n’est pas un grand centre de conférences comme les grandes capitales.

Les anglophones possédant une langue européenne et qui souhaiteraient étudier l’interprétation de conférence doivent être conscients qu’il n’y a pratiquement pas de demande pour eux sur le marché privé américain. L’interprétation s’y fait, pour l’essentiel, de l’anglais vers une autre langue (français, allemand, italien, russe) et ce sont des interprètes de ces langues qui assurent ces prestations. Quant à l’éventualité de travailler en Europe, il faut d’abord obtenir le permis de travail nécessaire; de plus, celui qui n’a qu’une langue étrangère à offrir, n’a aucune chance de travailler pour le marché de l’UE (minimum 3 langues + une langue A)! Quant au marché privé, les places sont chères à Paris!

Enfin, la moindre des choses est de s’assurer que ceux qui enseignent l’interprétation sont effectivement diplômés - pas uniquement en traduction, mais bien en interprétation - d’une école reconnue, et qu’ils n’ont pas qu’un demi-diplôme. .

http://www.fask.uni-mainz.de/

Germersheim school, Mainz, Germany (German). Une école de qualité en Allemagne

 http://www-gewi.kfunigraz.ac.at/ciuti/de/members.html

D’autres écoles membres de la CIUTI

http://www.up.univ-mrs.fr/~wlaglea/dept-lea/dpt-lea.html

Langues étrangères appliquées, Aix-en-Provence

 http://www.univ-lille3.fr/www/Ufr/lea/index.html

Langues étrangères appliquées, Lille