Terminologie

Dictionnaires traditionnels

Les dictionnaires bilingues sont légion, ils se valent tous, mais leur défaut est de vous donner une solution toute faite - et donc non personnalisée - à vos problèmes terminologiques. Une meilleure approche, celle de l’étudiant qui veut progresser vite ou du linguiste professionnel qui connaît nécessairement la langue de base, est d’utiliser deux dictionnaires bilingues. Si dans la définition du mot que vous recherchez dans un dictionnaire unilingue se trouve un mot qui vous est inconnu, cherchez-le aussi, vous ferez d’une pierre deux coups.

Pour le couple français-anglais, le Petit Robert et le Merriam Webster’s Collegiate Dictionary ont notre faveur.

Dictionnaires électroniques

Le Cédérom permet de voyager avec tous ses dictionnaires et notre préférence va de nouveau au Petit Robert, sans négliger Le Littré dans son texte intégral et, pour l’anglais, à Infopedia 2.0 de Softkey qui réunit sur un petit disque de plastique les 29 volumes de l’Encyclopédie Funk & Wagnalls, le Merriam Webster, l’atlas Hammond, etc...

Si vous voulez vraiment un outil professionnel, composé au fil de 25 ans de carrière au plus haut niveau par un interprète de conférence, un outil qui offre une terminologie dans les domaines les plus variés ... et les plus ardus, un glossaire introuvable dans le commerce, une mine de réponses terminologiques avec plus de 14 000 entrées, contactez-nous.

Internet

Une mine de renseignements au bout de la souris; mais attention, il faut savoir naviguer dans le cyber-espace!

Notre priorité va au site de l’Union Européenne, Eurodicautom, que l’on peut interroger pour n’importe quelle combinaison de deux langues de l’Union.

Sinon, il vous faut savoir trier le bon grain de l’ivraie parmi les nombreux sites que nous avons recherchés pour vous

[SupraLingua] [Malle aux trésors] [Apprentissage] [Associations] [Terminologie] [Voyages] [New/Nouveau] [Test] [Fun/Sympa] [Internet]

Copyright ©2000 A.M.I. Tous droits réservés.